actualités
You are here: Home / Non classé / ATMF Argenteuil : 18ème Fête des Bénévoles

ATMF Argenteuil : 18ème Fête des Bénévoles

 

 

Mohamed NEMRI, Président de l’ATMF,

Lors de la 18ème fête des bénévoles à l’Espace Familles rue d’Ascq

Le 14 juin 2015.

 

Bienvenue à vous tous et à vous toutes. La fête des bénévoles 18 ans déjà : l’âge de la maturité ! L’ATMF avait raison de mettre en place cette fête dédiée aux bénévoles, avec le slogan qui est toujours d’actualité : « le bénévolat est l’une des principales richesses de notre association ».

La 18ème fête des Bénévoles cette année coïncide avec les  30 ans d’existence officielle de notre association, la date de sa création étant le 14/10/1985.

Toutes nos manifestations de cette année sont placées sous le thème : « L’ATMF 30 ans d’engagement et d’actions pour l’égalité des droits et la citoyenneté de résidence » D’ores et déjà, un programme alléchant est en cours de réalisation avec un temps fort en octobre. Dans une société complexe et en crise, nous avons l’obligation de prendre soin de nos bénévoles et de nos adhérent(e)s, et  ainsi de donner un souffle nouveau à ce qui a toujours été la raison d’être de l’ATMF : Le Bénévolat.

Tel était l’objectif permanent et stratégique poursuivi depuis la création de l’ATMF et singulièrement depuis 1997, année de la première fête des bénévoles.

 

-Le Vendredi 12/06 : Rassemblement sur la dalle du Val D’Argent en commémoration du  6ème anniversaire de la mort d’Ali Ziri, organisée par le collectif « vérité et justice pour Ali Ziri » : 6 ans de procédures et de combat, et le dossier en est presque au point mort.  C’est ce que rappelle Luc Decaster qui a suivi le collectif depuis sa création et en a fait un film intitulé : « qui a tué Ali Ziri ?» sa sortie est prévue en Septembre.

-Pour la même occasion, notre ami Abdallah, a publié un roman sur Ali Ziri «  Colère interdite »  Abdallah est bénévole très actif et membre de nos instances. Un hommage a aussi été rendu à toutes les victimes des violences policières,  Zyed et Bouna, Ali Ziri, Abou Bakari  Tandia, et Laurène  Dieng.

 

– Nous sommes à quelques jours du mois du Ramadan, un des piliers de la religion musulmane.   Mois  de jeûne, de prière et surtout de partage. Ayons une pensée aux personnes qui vivent seules, notamment aux chibanis des foyers,  et à ces S.D.F du coin de la rue. L’autre jour, à minuit, une équipe des Restaurants du Cœur  apportait de quoi réconforter  le SDF de mon quartier.

– Notons aussi la commémoration du 1er mai dernier, comme les années précédentes, du meurtre de Brahim Bouaram, jeté dans la Seine par un groupe d’extrême-droite à la marge du défilé du Front de la haine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*